Ma pellicule photo Noir et Blanc.

Travaillant régulièrement à l'argentique pour mes différents projets et prestations, j'ai cherché une pellicule qui me corresponde. Après avoir testé les grandes marques restantes sur le marché actuel, j'ai réussi à trouver ma pellicule. Ce rouleau qui me convient, qui retranscrit parfaitement mon regard. C'est la PANCRO 400 de Chez Bergger.


Point d'histoire, la marque BERGGER est créée en 1995 en France et continue son activité encore aujourd'hui.

Une marque française qui produit encore en 2021 des films photo.... Le premier argument était posé pour faire mon choix.

Ce film photo a un rendu unique. Très doux, avec un grain léger et mesuré. Le top pour moi. Grâce à un membre de mon agence photo "Hans Lucas", j'ai put rapidement recevoir deux trois rouleaux en test.

Une fois chargée dans mon boitier et après quelques premières images réalisées, j'ai eu le coup de foudre.

Cette émulsion était mienne. Le stock fait, des films au frigo en attente d'un vrai projet, le COVID fait son apparition.

Durant l'été 2020, après un reportage à l'hôpital, je repousse les portes du CHU de Clermont-Ferrand pour produire un reportage sur un service hospitalier.

J'ai tout de suite pensé à cette pellicule pour travailler en intérieure. Etant une pellicule dite rapide ( des isos suffisamment élevés permettant des vitesses assez rapide), je l'ai chargée dans mes boitiers.


Première image du reportage dans le service de Médecine Physique et de Réadaptation :


Chargée dans un Nikon F, elle à un rendu visuel très agréable. Développée soir même, j'étais aux anges devant la douceur du grain avec cette image.

Durant un mois j'ai donc shooté durant ce reportage avec ce film. Reportage visible ICI.


Bien sur, je n'ai pas utilisé ce film que dans le reportage. Je l'ai utilisé dans toute les conditions de travail.

Et le résultat reste le même. C'est un super film !

Ci -dessus image réalisée lors d'un mariage avec un EOS3. Un grain très agréable à l'oeil.

Ci-dessus et ci-dessous :

En street cette pellicule est digne des plus grande. Elle permet d'avoir un contraste des plus agréable.


Je développe de manière artisanale mes pellicules. Pour la continuité de mon travail, je me régale à voir les films sortir de ma cuve avec les photos présentes. C'est un moment fort. Tout le travail de prise de vue, remit au bon dosages de chimie, la bonne température, la bonne agitation du film ... Une dose de stress très sympathique finalement quand tout se passe pour le mieux et que les photos sont bien sur le film.

Pour les développer, j'utilise la chimie et les temps de développement conseillés par la marque. Je rajoute en plus une minute en général pour avoir un meilleur rendu encore.



J'utilise cette pellicule sous deux formats. Le 135 et le 120. Le premier correspond à la taille classique d'une pellicule photo (35mm) le second, lui, est du moyen format. Une taille quasi le double du format classique.

Celui ci permet d'avoir une plus grande profondeur de champ, une netteté plus marquée et une douceur d'image encore plus présente.


Pour vous procurez cette pellicule, rien de bien compliquez. Allez sur le site de la marque BERGGER pour faire le plein de cette pellicule.

Le gros avantage de travailler à l'argentique, c'est que la vie photographique ne sera plus la même.

Vous profiterez plus de vos sujets, de la vie qui vous entoure... A l'heure du tout numérique, on ne ressent plus l'attente du travail, du développement... Là on se re-plonge dans la vraie vie. On prend le temps, la réflexion avant le déclenchement.


Amusez-vous à shooter en argentique. C'est la base, la vie.


Merci à BERGGER pour les pellicules et la rapidité pour m'avoir approvisionner lors de ce reportage...

Ils sont au top !

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La créativité.

Plus qu'un article, un billet d'humeur. Comme beaucoup de photographe (pro/amateur) je suis sur les réseaux. J'en profites donc pour diffuser mon travail mais aussi pour voir le travail des autres. S'